mercredi 31 juillet 2013

Chronique : La Sélection de Kiera Cass



Informations pratiques :

Auteure : Kiera Cass
Editions : Robert Laffont, Collection R
Nombre de pages : 344
Prix : 16.90 Euros


Résumé de l'éditeur : 

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...


Mon avis :

Ca faisait tellement longtemps qu’il était dans ma Wish List que je ne comptais plus les jours ! Dès que je l’ai reçu j’étais tellement heureuse que je l’ai lu le lendemain de sa réception et je l’ai dévoré, littéralement ! En un jour, il était bouclé. Ça a été une très bonne lecture même s’il y a quelques petits détails qui m’ont déplu. Je vous les énonce après un bref résumé du livre.


Pour l’histoire : Suite à une guerre sans merci, Les Etats Unis ont sombré, et de leur ruine est né un Royaume du nom d’Illéa, une monarchie divisée en plusieurs castes. Pour trente-cinq jeunes filles, une compétition pourrait bien chambouler leurs habitudes : la « Sélection » se présente comme la chance de leur vie. Leur seule opportunité de gagner le cœur du prince Maxon et d’accéder aux rangs de la famille royale.

 Seulement, pour America, cette nouvelle prendrait bien un penchant cauchemardesque. Participer à La sélection signifierait renoncer aux bras de son unique et seul amour, Aspen. Vivre isolée loin des personnes qu’elle aime. Etre entourée de vipères sans foi ni loi, qui n’hésiterons pas à la descendre plus bas que terre.

 Mais quand elle fait la connaissance du prince Maxon, tous ses plans tombent à l’eau …


Comme je vous le disais, j’ai vraiment apprécié la lecture de ce livre. Le contexte de l’histoire m’a vraiment plus. Je trouve qu’il se démarque assez des autres livres. Il a presque tout pour plaire.

L’univers dystopique n’est pas franchement si horrible que ça. Ni si innovant.  Sur ce point, je trouve qu’il se rapproche par exemple d’Hunger Games. Le royaume se divise en plusieurs castes, des plus riches au plus pauvres.

Mais avouons-le, la première chose qui nous attire et nous donne envie d’acheter ce livre, c’est la couverture, n’est-elle pas magnifique ? En tout cas, elle annonce directement la couleur.

Si vraiment je devrais définir ce livre, je le définirais comme un conte de fée revisité. J’ai vraiment eu l’impression d’être assise devant un Disney. Voici les propos de l’auteure : « Je pense que la série La sélection est plus un conte de fée que de la dystopie. Ce n'est pas aussi sombre ou intense que beaucoup d'autres romans qui sont dans la même catégorie en ce moment. » Je pense aussi ! ^^

Un autre petit défaut selon moi, j’ai trouvé le tout un peu trop jeunesse. Chose qui peut être compréhensible car il s’agit là d’un roman Young Adult.


Parlons des personnages : J’ai vraiment apprécié la personnage principale, America. Je l’ai trouvée vraiment attachante et étrangement humaine. Elle a un caractère fort, est franche et n’hésite pas une seule seconde à vous dire vos quatre vérités.

Autre personnage que j’ai beaucoup aimé, c’est Maxon. J’ai vraiment aimé sa personnalité. Il est prince, il en est conscient, mais son unique but dans la vie est de trouver sa dulcinée. Je ne dis pas qu’il m’a tout de suite plu, car au début j’avais juste envie de le frapper, je le trouvais égoïste et prétentieux. Comme quoi, on change rapidement d’avis !

Comme vous aurez pu vous en douter, il y a bel et bien un triangle amoureux. Ça va peut-être faire fuir plus d’une personne ! Moi qui n’aime pas particulièrement ça (car je suis tout le temps pour un en particulier), ça ne m’a pas trop dérangé pour cette fois. Je dis bien pour cette fois car l’auteure a révélé que Maxon, America et Aspen feront des choix délibérés mais que les décisions concernant le triangle amoureux ne seront dévoilées que dans le 3ème et dernier tome.


J’ai bien aimé la plume de Kiera Cass. Je l’ai trouvée vraiment fluide et simple à lire. Son écriture est totalement adaptée au genre du récit qu’elle nous offre.

En bref : Un très bon roman, comme tout ce que j’ai pu lire de la fameuse Collection R ! Je vous le conseille vivement ! Il se lit tellement vite que vous ne verrez pas le temps passer !



Ma note : 4/5




Bonus : Le trailer du roman !


lundi 29 juillet 2013

C'est lundi que lisez vous #10 (29/07/2013)


Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.



Il consiste à présenter ses lectures de la semaine passée, en cours, et à venir. C'est parti !


Lecture(s) de la semaine passée : 


- La sélection de Kiera Cass

Une superbe lecture qui frôle le coup de cœur !


Lecture en cours :


- Réseau(x) de Vincent Villeminot

Mes premières ENC ! Pour l'instant, je suis un peu perdue dans ma lecture. Il m'a fallu une bonne centaine de page pour m'y retrouver ne serait-ce qu'un petit peu. Disons que j'ai du mal à apprécier ce que je ne comprend pas ...  



Lecture(s) futures : 


Comme toujours, 
ma prochaine lecture sera choisie en fonction de mes envies sur le moment ! 



Et vous, que lisez vous ? 


dimanche 28 juillet 2013

Chronique : Bleu Saphir de Kerstin Gier

ATTENTION, CETTE CHRONIQUE PEUX CONTENIR DES SPOILER SUR LE PREMIER TOME !



Informations pratiques :

Auteure : Kerstin Gier
Traductrice : Nelly Lemaire
Editeur : Milan, Macadam
Prix : 13,90 Euros


Mon avis :

Il n’y a pas très longtemps, je vous ai posté ma chronique de Rouge Rubis, le premier tome de cette trilogie. C’est maintenant au tour de Bleu Saphir, un livre qui continu sur la lancée du premier. Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, ça a été une très bonne lecture ! Je l’ai enchainé directement après avoir fini le premier opus. C’est parti pour mon avis plus en détail …

Pour l’histoire : Gwendolyn a maintenant pris conscience qu’elle n’était pas une fille ordinaire, du moins, pas comme les autres. Elle a désormais une place au sein du cercle des veilleurs, même si elle reste la proie de nombreux soupçons. Elle est destinée à refermer le cercle et avec elle, révéler au grand jour un secret remontant à la nuit des temps. Entre les voyages dans le passé et le cercle, Gwendolyn ne s’y retrouve plus. La seule chose à laquelle elle pense, c’est à son baiser avec Gideon …

Nous reprenons l’histoire au même moment que celui où on l’avait quitté, sans aucune coupure. Et directement, on sent que ce livre va être beaucoup plus axé sur l’amour. En effet, la première image du livre est le baiser entre Gideon et Gwendolyn. Est-ce que je suis pour cette union, oui et non. Oui, parce que ça ajoute un peu de peps au récit et beaucoup plus d’émotions de la part des personnages. Non, parce que, déjà dès le début, je ne voyais pas cela d’un très bon œil.

Durant ma lecture de ce roman, j’ai beaucoup de fois déprécié la présence de Gideon, et il m’est devenu de plus en plus insupportable de le retrouver à chaque chapitre. Gwendolyn quant à elle continue de me plaire en restant elle-même, cependant, je trouve qu’elle est beaucoup trop obnubilée par leur destin commun.

L’univers reste exactement le même, rien n’a changé. Et nous nous y habituons rapidement. Je trouve qu’il y avait beaucoup plus d’action dans ce deuxième opus car le décor est déjà planté, et nous pouvons aller directement au vif du sujet. Cette fois-ci, l’intrigue y est différente, et nous revoilà partis dans de nouvelles aventures !

J’ai beaucoup aimé ce livre, même si je l’avoue, la romance m’a un peu gênée. Elle occupe la moitié du récit et Gwendolyn se pose toujours les mêmes questions, sans pour autant leurs trouver de réponses.

Le style de l’auteure est exactement le même, et pour cause, la traductrice reste la même. C’est toujours aussi fluide, agréable, et rapide à lire.

Les écrits des veilleurs aussi apportent un intérêt à l’histoire puisqu’ils aiguillent le récit dans des directions pour le moins inattendues.

J’ai bien aimé la fin, mais je vous laisse la découvrir par vous-même si vous ne l’avez pas lu ! J


En bref : Un deuxième tome que j’ai également lu très rapidement, et que j’ai beaucoup aimé même si quelques points m’ont quand même déçus. Mais la note reste la même car le plaisir de le lire a été égal. Je place les deux premiers tomes au même niveau et j’attends de lire le dernier livre pour pouvoir me prononcer sur la trilogie.


Ma note : 7/10



Un extrait :

Le corbeau sur ses ailes Rouge Rubis
Entend entre les mondes chanter les morts
A peine connait-il la force, à peine connait-il le prix,
Que le pouvoir s’élève et le cercle se ferme.

Le lion, si fier de visage de diamant,
De la lumière trouble le charme violent
Dans le soleil mourant il est le tournant,
La mort du corbeau révèle la fin.

Extrait des Ecrits secrets du comte de Saint-Germain.


(Bleu Saphir, page 225)


In my mailbox #9 (28/07/2013)




Bonjour à tous ! Je suis de retour pour ce IMM car j'ai acquis deux livres. Bien évidemment, cette semaine, pas de folie acheteuse mais deux cadeaux arrivés en retard pour mon anniversaire ! Et vous allez voir, je suis hyper contente ! Let's Go ! 





Offerts pour mon anniversaire (près d'un mois en retard) : 



- La sélection de Kiera Cass
- L'élite de Kiera Cass 

J'ai enfin les deux premier tomes de La Sélection, je suis super contente. Et pour cause, j'ai déjà lu le premier mercredi, en un jour (soit mon record personnel) ! Chronique bientôt ...



Et vous, qu'avez vous acquis cette semaine ?


mardi 23 juillet 2013

Chronique : Rouge Rubis de Kerstin Gier



Informations pratiques : 

Auteure : Kerstin Gier
Editions : Milan
Nombre de pages : 337
Prix : 13.90 Euros


Résumé de l'éditeur : 

Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.


Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, de manière plus que positive, mais malgré sa popularité, il restait indéfiniment dans ma PAL. J’ai eu subitement envie de le lire, je l’ai donc attrapé et entamé directement. Et je ressors assez séduite de ma lecture même si quelques points m’ont néanmoins dérangé …

Pour l’histoire : Nous suivons Gwendolyn, une adolescente tout ce qu’il y a de normal. Enfin bon, si le fait d’être normale intègre de voir des fantômes dans les couloirs de son lycée. Malgré tout ça, sa vie reste monotone et ordinaire : entre des profs barbants, des cours ennuyants et une famille plus que barge. Mais lorsqu’elle se retrouve subitement projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn s’aperçoit que quelque chose cloche chez elle. Et elle ne va pas tarder à se retrouver membre d’une association secrète entourée de ceux qui voyagent dans le temps pour accomplir de mystérieuses missions …

Dans ce premier opus, on suit donc Gwendolyn qui apprend peu à peu à contrôler ses sauts dans le temps et à les réguler.


Alors comme je vous le disais, j’ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre pour différente raisons. La première, c’est la rapidité à laquelle ce livre se lit. C’est totalement impressionnant.

L’auteure a un style très léger comparable à de la Chick lit, même si ce n’est pas du tout le même registre. Déjà, on nous présente un monde où toute sorte de forme de magie est présente autours de la protagoniste.

Le concept de voyage dans le temps m’a tout d’abord effrayée, mais une fois lancée dans ce livre, on n’y ressort pas avant de l’avoir terminé. C’est vraiment très bien écrit !

N’étant pas si fan de fantastique, je trouve que l’univers est très bien présenté pour me satisfaire et l’auteure prend vraiment le temps de nous dévoiler son monde pas à pas et non d’un bloc au début du récit.

Les personnages sont attachants et nous mettent tout de suite dans l’ambiance du livre.  Je les ai beaucoup aimés, car ils ont tous un caractère très différent les uns des autres. Par exemple : Gwendolyn est la fille banale, aux résultats scolaires assez moyens, et à tendance assez rêveuse. Alors que sa cousine, Charlotte, est la madame je sais tout, en gros la fille que l’on déteste dès le début. J’ai aussi bien aimé le personnage de Leslie, la meilleure amie intrépide, mais il faut avouer qu’elle ne sort pas des sentiers battus !

Pour ceux qui n’aiment pas trop les récits jeunesse, ce livre pourrait éventuellement vous décevoir, même si je pense qu’il pourrait plaire au plus grand nombre.


En bref : Un premier tome que je vous conseille ! Il a beaucoup de qualités comme : l’écriture de l’auteure, le contexte, les personnages … Il se lit extrêmement rapidement et a le potentiel pour plaire au plus grand nombre.



Ma note : 7/10


C'est lundi que lisez vous #9 (22/07/2013)


Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il consiste à présenter ses lectures de la semaine passée, en cours, et à venir. C'est parti !


Lecture(s) de la semaine passée : 


- Rouge Rubis de Kerstin Gier
- Bleu Saphir de Kerstin Gier

Les deux tomes d'affilée ! Et il faut dire que pour l'instant j'affectionne beaucoup la trilogie.



Lecture en cours :


- Les royaumes du nord de Phillip Pullman 

J'avais adoré l'adaptation cinématographique, et je ne me lance que maintenant dans le livre, il y a un début à tout ! 



Lecture(s) futures : 


Comme toujours, 
ma prochaine lecture sera choisie en fonction de mes envies sur le moment ! 



Et vous, que lisez vous ? 


dimanche 21 juillet 2013

In my mailbox #8 (21/07/2013)




Bonjour à tous ! Eh oui, je suis bien là, ce qui signifie que ... j'ai acquis des livres ! *Mouahaha* 
Je garde en tête mon défi personnel d'acheter le moin possible, et je m'y tiens. Je n'ai acheté que deux livres, touts deux suite d'une trilogie. Let's GO ! 







Achetés d'occasion :



- La tour des anges de Phillip Pullman (A la croisée des mondes T2)
- Le miroir d'ambre de Phillip Pullman (A la croisée des mondes T3)


Pourquoi ces achats ? Tout simplement car je vais entamer une nouvelle lecture en cours : Les royaumes du nord du même auteur, qui est le premier tome de la trilogie. J'avais adoré l'adaptation cinématographie il y a quelques années, j'avais acheté le livre sur un coup de tête et je ne l'avais jamais lu. Mais cette fois ci, c'est la bonne :) 



Et vous, qu'avez vous acquis cette semaine ? 


Chronique : Enders de Lissa Price

ATTENTION, CETTE CHRONIQUE PEUX CONTENIR DES SPOILER SUR LE PREMIER TOME !




Informations pratiques : 

Auteure : Lissa Price
Editions : Robert Laffont, Collection R
Pages : 400
Prix 17.50 Euros


Résumé de l'éditeur : 

MESSAGE SPECIAL DU PDG DE PRIME DESTINATIONS
A L'ATTENTION DES STARTERS :

LA LOCATION DE VOTRE CORPS A ETE INTERROMPUE,
MAIS N'OUBLIEZ PAS,
JE CONTRÔLE TOUJOURS VOTRE ESPRIT.

Je peux voir à travers vos yeux.
Vous forcer à dire ce que je veux.
Vous poussez à entrer dans n'importe quel lieu.

Alors, juste un petit conseil :
Ne faites confiance à personne,
même pas à vous-même !

VOTRE VIE M'APPARTIENT.



Mon avis :

Après avoir terminé Starters il n’y a pas si longtemps que ça, j’ai voulu laisser un peu de temps avant la lecture de ce second volet. Mais en victime incontestable du talent de l’auteure, je n’ai pu me résigner à attendre si longtemps. J’ai donc sorti Enders de ma PAL  et sans grande surprise : je l’ai adoré !

Pour l’histoire : Callie peut enfin mener une vie saine et hors des complots de la banque des corps. Elle commence à établir des projets futurs, prête à mener une vie normale, à nouveau, en compagnie de son frère et de son ami. Mais lorsqu’elle commence enfin à croire à un nouveau départ, les ennuis ne se font pas prier pour réapparaitre. Elle se croyait hors de danger, mais c’était sans compter sur le PDG de Prime destination, qui fera tout pour mener à bien ses plans. Et pour cause, il garde la commande de leurs puces, et contrôle toujours leurs esprits …


Je ressors quand même assez triste de cette lecture car il s’agissait du deuxième et dernier tome de la duologie, soit la dernière fois que nous suivons Callie et ses amis. Mais cette série reste gravée dans mon esprit comme étant une série coup de cœur que je compte bien relire dans quelques années.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons pratiquement tous les personnages rencontrés dans le premier opus, mais nous en découvrons également des nouveaux, pour mon plus grand plaisir. Comme toujours, les personnages rencontrés sont toujours très approfondis et fouillés.

Sinon, l’écriture de Lissa Price est toujours aussi poignante et son talent, toujours aussi évident. Ses écrits se lisent à une vitesse fulgurante, sans nous laisser une seule seconde de répit. Je me suis laissée emportée par sa plume qui m’a bercée tout au long de ma lecture.

Enders reste mon tome préféré car il regorge de révélations, de rebondissements et de coups de théâtre à vous couper le souffle ! En un mot, c’est l’Apocalypse ! Ce livre frôle la perfection, selon mes critères, c’est vous dire mon engouement.

Ce roman est surtout placé sous le signe de l’action et de l’intrigue, toujours présentes au fil des pages, sans jamais nous laisser relâcher la pression. On passe du rire aux larmes en une seconde, littéralement.
On continue de découvrir l’univers dystopique même s’il devient familier.  On a vraiment l’impression de vivre avec les personnages, et de faire partie intégrante du récit. Soit une vraie immersion au cœur de ce livre.


En bref : Un brillant second opus qui clos la duologie à merveille. Je ne trouve pas mieux à dire. Je vous conseille cette duologie à lire absolument, et à tout âge. Merci à la Collection R et aux éditions Robert Laffont pour nous permettre de lire des histoires aussi génialissimes que celle-là.



Ma note : 5/5 !


Enders est le deuxième tome de la duologie « Starters » parue aux éditions Robert Laffont.


PS : Deux nouvelles numériques pour tablettes et liseuses sont disponibles gratuitement sur les plateformes de téléchargement. La seconde « Portrait d’un Marshal » est mise en place pour introduire ce deuxième tome.


lundi 15 juillet 2013

Chronique : Vampire Kisses de Ellen Schreiber


Informations pratiques :

Auteure : Ellen Schreiber
Genre : Jeunesse, fantastique
Edition : Castelmore
Pages : 251
Prix : 12.90 euros


Résumé:

"Quand je serai grande, je serai un vampire !" disait Raven quand elle avait 4 ans.
Douze ans plus tard, elle pourrait bien y parvenir ! Raven, 16 ans, est une originale, avec son look gothique et son esprit rebelle. Elle vit à Dullsville, la ville de l'ennui. C'est bien simple : il ne s'y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours. Enfin, c'était vrai avant l'événement du siècle: des nouveaux habitants emménagent au sommet de la colline, dans le manoir étrange et prétendument hanté qu'on croyait abandonné depuis des lustres. Qui sont ces gens ? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaissable Alexander Sterling ? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires. Raven, qui rêve d'un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité.


Mon avis : 

J’ai acheté ce livre il n’y a pas très longtemps, à l’occasion de mon anniversaire. J’ai vu beaucoup de chronique dessus ; il croulait littéralement sous les éloges. Le résumé en lui-même m’intéressait également. Et puis, point décisif, la longueur du livre. Ayant fini avec Never Sky (Une dystopie) je me suis dit qu’il serait bien que je me lise un petit roman frais et  jeunesse. C’était donc sans grandes appréhensions que je me lançai dans ce livre …

Et j’en ressors insatisfaite. Plusieurs points m’ont dérangé durant ma lecture. Je vous les énonce après un bref résumé du livre.


L’histoire : Nous suivons Raven, adolescente de 16 ans au look décalé, habitant à Dullsville, ville emblème d’ennui et de préjugés. Là-bas, tout le monde se connait et jamais rien ne s’y passe.
 La vie suivait tranquillement son cours jusqu’à l’arrivée d’une étrange famille en ville. Très vite, celle-ci devient  la cible de ragots et rumeurs dont les sources ne sont pas toujours fondées. Selon elles, il se pourrait bien qu’une famille de vampire ait emménagé en ville. Il ne faut rien de plus à Raven pour se lancer dans une course  folle en quête de vérité.


Comme je vous le disais, je ne suis pas enthousiaste à l’idée de vous parler de ce livre. Beaucoup de questions sont restée sans réponse durant ma lecture : non pas à cause de l’intrigue ou quoi que ce soit, mais des petites choses comme des détails qui donnent de la vie au récit. Je vais vous faire ça en sous catégories, vous allez vite comprendre.

Un, on a des personnages prétentieux, auxquels on ne s’attache pas le moins du monde. Je pourrais vous en parler pendant des heures, mais je vais essayer de faire court. Je les ai trouvés snobs et sans grand intérêt. Parlons de la protagoniste : Elle est naïve au possible et ne semble juger les gens qu’à travers leurs physiques. Elle se prétend gothique uniquement car elle est vêtue de noir jusqu’au bout des ongles. Je pense qu’être gotique, c’est une mentalité et non une question d’apparence.

Sinon cela manque d’approfondissement au niveau des émotions, et au niveau du caractère des différents personnages. Un des seuls que j’ai ne serait-ce qu’apprécié, c’est Alexander. Son coté mystérieux apporte un réel intérêt à l’histoire. Il nous prend une envie soudaine de savoir si oui ou non, les rumeurs qu’on colporte à son sujet sont vraies.

Point dérangeant également, la romance. Je trouve qu’elle est beaucoup trop rapide et pas assez approfondie. Une fois encore se creuse un fossé entre moi et les personnages de ce roman.

Je voulais aussi parler d’un autre des bons points du livre,  la fin. Elle m’a vraiment surprise pour le coup ! Mais il faut bien avouer qu’il est triste d’avoir à attendre la dernière page pour cela.


En bref : Je n’ai pas tout détesté du roman, mais en partie. Je pense qu’il y avait vraiment matière à faire beaucoup mieux. Vous l’aurez compris : je ne vous le conseille pas. Vous pouvez très bien passer à côté de ce livre, sans rater quelque chose d’extra. Néanmoins, je vous laisse en juger par vous-même si l’envie vous vient de le lire.



Ma note : 2.75/5


C'est lundi que lisez vous #8 (15/07/2013)


Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il consiste à présenter ses lectures de la semaine passée, en cours, et à venir. C'est parti !


Lecture(s) de la semaine passée : 


- Enders de Lissa Price
- Portrait d'un Marshal de Lissa Price

J'ai eu une fois encore un coup de coeur, cette fois-ci grâce à Enders ! J'ai bien aimé la petite nouvelle Portrait d'un marshal même si elle n'apporte rien de plus que les livres en eux même. 


Lecture en cours :


- Rouge Rubis de Kerstin Gier

Je commence tout doucement cette trilogie avec ce premier tome. Je vous l'avoue, je ne sais pas du tout dans quoi je m'embarque !


Lecture(s) futures : 


Comme toujours, 
ma prochaine lecture sera choisie en fonction de mes envies sur le moment ! 



Et vous, que lisez vous ? 



lundi 8 juillet 2013

C'est lundi que lisez vous ? #7 (08/07/2013)


Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.

Il consiste à présenter ses lectures de la semaine passée, en cours, et à venir. C'est parti !



Lectures passées :


- Never Sky de Veronica Rossi
- Vampire Kisses d’Ellen Schreiber

Un grop coup de cœur pour Never Sky dont l’univers m’a beaucoup plu. Et une petite déception pour Vampire Kisses qui n’était visiblement pas à la hauteure de mes attentes …



Lecture en cours :


- Enders de Lissa Price

Je retrouve Callie, tous ses amis, mais aussi tous ses problèmes. Bref, on adore !



Lecture Future :


Je pense lire Envoûtement de Carrie Jones, mais je répète, ce n’est pas définitif, ça peut changer d’une minute à l’autre !




Et vous, que lisez vous ?



Chronique : Never Sky de Veronica Rossi



Informations pratiques : 

Titre : Never Sky
Auteure : Veronica Rossi
Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 377
Prix : 16.50 €


Résumé de l'éditeur : 

Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l'abri du danger. Mais un jour, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis. Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d'Éther. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu'il lui inspire, Aria n'a d'autre choix que de lui proposer un marché... qui va bouleverser leur vie à jamais.


Mon avis :

Ca faisait longtemps que ce livre me tentait et quand je l’ai enfin eu entre mes mains, je n’ai pas pu faire autre que de le lire. Et quand j’ai commencé, je me suis vraiment rendue compte que c’était super addictif, et difficile à lâcher. Voici ma chronique plus en détail.


Pour l’histoire : On suit Aria, 17 ans, qui vit dans une capsule. Qu’est-ce qu’une capsule ? Eh bien, après que l’Éther (Espèce de foudre qui ondule dans le ciel et brule les terres) s’est déchainé sur terre, les hommes ont créé des genres de « nouveau monde », des capsules, creusés sous terre pour permettre aux humains de survivre et ne pas se faire bruler par la foudre. La vie technologique a bien évolué depuis ces temps-ci et permettent aux Sédentaires (personne résidants dans les Capsules) de vivre une vie meilleure par le billet de mondes artificiels à l’abri de tout dangers. Seulement, un jour, Aria se trouve au centre d’une supercherie, qui la rend coupable d’un crime qu’elle n’a pas commis. Elle est alors relâchée dans le monde extérieur, sans aucuns vivres, ni aucune expérience. Elle va bientôt faire la connaissance de Perry, un « sauvage », qui se matérialisera ensuite comme sa seule chance de survie. A eux deux, ils sont promis à un destin incertain …


 J’ai été tout simplement séduite par le contexte dystopique. Le fait que la nature se dérègle d’elle-même et martyrise la population … On peut tout d’abord croire à de la science-fiction, mais cet ouvrage s’en éloigne de plus en plus au fil de la lecture.

Les personnages sont marquants et attachants au premier regard. Une sorte de lien invisible nous lie à eux et nous devenons de plus en plus accros à la lecture de leurs aventures.  J’ai adoré Aria et Perry bien sûr, mais j’ai aussi tout de suite accroché aux personnages secondaires comme Roar ou encore Cinder qui interviennent vers la moitié du récit. Mais je vais stopper là avant d’en dire trop ! J

Ce livre ne nous laisse aucun répit. A peine un mystère de résolut, qu’on enchaine déjà avec quelque chose d’autre. L’intrigue ne se fait pas remarquer mais elle est bien présente tout au long du récit. Et le suspense s’invite lui aussi ! En plus grande partie sur l’action, mais aussi la romance, car, on ne va pas se cacher, on a envie de savoir que va-t-il se passer entre nos deux personnages préférés !

Je ne vais pas vous le cacher : quand j’ai vu la taille de la police d’écriture, je me suis dit que ça allait être long, très long. Mais en fait pas du tout, ça se lit super vite, et on n’arrive pas à lâcher ce bouquin. Vraiment, tout y est ! Je ne vous parle même pas du style de l’auteure qui est à tomber d’un pont ! Vous aurez traduit mon enthousiasme. Autre chose qui me faisait un peu peur, c’est que le récit soit écrit d’un point de vue externe, procédé qui selon moi ne laisse pas assez transparaitre les réelles émotions des personnages. Hormis ce point, je pense que rien d’autre ne m’a déplu. Il s’agit d’un gros coup de cœur !

En bref : Une histoire formidable qui m’a fait palpiter le cœur tout au long de sa lecture. J’attends la suite de pied ferme qui devrait sortir au courant de 2013.  Vous l’aurez vu, il s’agit une nouvelle fois d’un coup de cœur que je conseille à tout le monde ! Amoureux de la dystopie, je tiens entre mes mains le roman qui vous fera fondre ! Merci aux éditions Nathan pour cette lecture !  



Ma note : 5/5


dimanche 7 juillet 2013

In my mailbox #7 (07/07/2013)




Bonjour à tous ! Je suis de retour comme d'habitude pour mon IMM, rendez-vous qui se raccourcis au fur et à mesure du temps ! Enfin bon, ce n'est pas pour déplaire à ma PAL qui croule sous des montagnes de livres  Cette semaine, que deux achats d'occasion d'une même série, autant dire que j'ai été sage !





Achat : 



- Envoûtement de Carrie Jones
- Captive de Carrie Jones 




Et vous qu'avez vous acquis cette semaine ?




mercredi 3 juillet 2013

Chronique : Starters de Lissa Price



Informations pratiques : 

Auteur : Lissa PRICE
Editions : Collection R (Robert Laffont)
Pages : 449 pages
Prix : 17.15€
Date de parution : 15 mars 2012
Genre : Dystopie, Yound Adult


Quatrième de couverture :


Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

Mon avis : 

Je vous fais aujourd’hui la chronique du premier livre ayant été inscrit sur ma Wish List ! Ça vous donne une idée de depuis combien de temps qu’il me fait envie. Je n’ai pas pu m’empêcher de le lire dès sa réception … et je l’ai dévoré, littéralement ! Je l’ai lu en un jour ; soit dans mon langage, en un clin d’œil.


Ça se lit vite, et c’est très agréable. Voici l’histoire plus en détails : Callie Woodland vit dans un monde où la société est divisée en deux : Les Starters et les Enders. Pendant plusieurs années, un virus s’est propagé dans tout le monde et a touché la grande majorité de l’humanité. Quelques remèdes ont été créés afin de guérir la maladie. Malheureusement, ils ne furent pas tous sauvés à cause de l’infime quantité d’antidotes. Toute la génération adulte a été anéantie. Seuls les enfants (Starters) et les personnes âgées (Enders) ont pu rester en vie. Callie est une Starter et vit avec son frère et leur meilleur ami. Seulement, ils vivent reclus comme la majorité des Starters et peinent à trouver des ressources pendant que les Enders profitent de leur richesse. Mais quand l’argent vient à manquer, elle se résout à faire un choix considérable ; celui de louer son corps à une entreprise qui aide les Enders à retrouver leur jeunesse. Sauf qu’elle va s’apercevoir que les intentions de sa locataire ont un penchant funeste …


Vous l’aurez vu, ce synopsis met l’eau à la bouche. Et je peux vous dire que le tout est tout simplement génial, je ne trouve vraiment rien à redire. L’action est constamment présente au fil des pages et l’intrigue tout autant. L’écriture de l’auteure est très simple à lire et s’ouvre à un grand panel de lecteurs.


L’histoire est racontée d’un point de vue interne, celui de Callie. Nous voyons donc tout à travers ses yeux, ce qui apporte, selon moi, du peps au récit. Toute une gamme d’émotions émane de ce livre. On peut passer du rire aux larmes en une seconde (enfin bon, façon de parler !).

Quelques personnages ont un coté très attachants tandis que d’autres, nous incite à ne pas trop les fréquenter. J’ai bien sûr mes préférences pour quelques d’entre eux, et d’autres que je n’apprécie pas grandement, mais c’est ce qui ajoute du charme au récit.


Les décisions de la protagoniste ne m’ont pas paru toujours très compréhensibles, bien qu’à chaque fois, je me devais de connaitre la suite. Et voilà comment je me suis retrouvée à lire la dernière page du livre sans m’en rendre compte. Néanmoins, l’auteure nous donne envie de découvrir la suite car certains mystères ne sont pas élucidés, et j’entretiens l’espoir d’avoir toutes mes réponse dans le deuxième tome.


 Le tout est fondé sur un univers dystopique inédit ! Ce livre réunit toutes les caractéristiques d’un roman qui me plait : Mon genre favoris (La dystopie), une histoire originale, des personnages attachants, une écriture fluide … Et je vous en passe des plus belles !


En bref : Une dystopie qui mêle tous les composant d’un super roman que je conseille à tous ! Aux amateurs de lecture ainsi qu’à ceux qui ne lisent qu’occasionnellement. Et ce sera sans grande surprise que je vous annonce qu’il s’agit encore un coup de cœur !

Je projette de lire la suite dans très peu de temps puisque je l’ai dans ma PAL. Je voulais également parler de la fameuse collection R qui selon moi mérite sa renommée car elle édite de très bons livres pour ce que j’en ai lu !



Ma note : 5/5 !



Starters est le premier tome d’une duologie dont le deuxième tome « Enders » vient de paraitre aux éditions Robert Laffont au courant du mois de mars 2013

PS : Deux nouvelles numériques pour tablettes et liseuses sont disponibles gratuitement sur les plateformes de téléchargement. La première « Portrait d’un Starter » est mise en place pour introduire ce premier tome. 





mardi 2 juillet 2013

Bilan du mois de Juin : Inventaire de mes lectures !


Bonjour à tous ! 


Aujourd’hui je reviens pour mon bilan du mois de Juin dont je suis relativement satisfaite. J’ai lu six livres et une nouvelle, le tout semé de coups de cœur et de déceptions. Je vous laisse découvrir tout ça !


- Hush, Hush de Becca Fitzpatrick – 377 Pages
- Gossip Girl T1 de Cecily Von Ziegesar – 204 Pages
- Night School T1 de C.J. Daugherty – 468 Pages
- Soeurs Sorcières de Jessica Spotswood – 397 Pages
- Crescendo  de Becca Fitzpatrick – 377 Pages
- Portrait d’un Starter de Lissa Price – 26 Pages
- Starters de Lissa Price – 450 Pages


Soit 2.299 pages lues au total ce mois. Je suis très contente de mes lectures. Mes plus gros coup de cœur de Juin : Night School de C.J. Daugherty, et Starters de Lissa Price. Deux livres de la fameuse Collection R, qui monte progressivement dans mon estime. 


Je ne vous ferai pas l’inventaire de mes acquisitions, le tout prendrais trop de temps, je vous laisse découvrir tout ça dans mes IMM des semaines passées.




Et vous, qu’avez-vous lu au courant du mois de Juin ?


lundi 1 juillet 2013

C'est lundi que lisez vous ? #6 (01/07/2013)


Ce rendez-vous hebdomadaire a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane.

Il consiste à présenter ses lectures de la semaine passée, en cours, et à venir. C'est parti !



Lectures passées :


Portrait d’un Starter de Lissa Price
Starters de Lissa Price

Deux superbes lectures ! Un gros coup de cœur pour Starters, et j’ai hâte de lire la suite <3
Chronique bientôt ...



Lecture en cours :


Never Sky de Veronica Rossi

J’en suis qu’au début, mais cet univers dystopique commence déjà à me fasciner … C’est en très bonne voie ! 



Lecture Future :


Je ne sais pas, mais je suis officiellement en VACAAANCES ! Ce qui signifie que je suis libre de lire toute la journée, si ce n’est pas beau ça ! :D 



Et vous, que lisez vous ?